Conférence David Olivier
play_arrow
05/03/2019

Conférence David Olivier

Temps d'écoute : 88'55''

Dans cette conférence, David Olivier se propose de mettre les choses au clair. Le concept d’antispecisme ayant de forte conséquence, le définir exige aussi une considération de ce qu’il n’est pas.

Ainsi, selon lui, l'antispecisme :

  • Ce n’est pas le respect de tout vivant, il s’interesse aux individus sentients qui désirent vivre
  • Ce n’est pas considérer que toutes les espèces sont égales
  • Ce n’est pas regretter la disparition d’une espèce
  • Ce n’est pas une affirmation
  • Ce n’est pas l’égalité des capacités ni de [vertues]
  • Ce n’est pas l’égalité de tous les individus, l’antiracisme n’affirme pas l’égalité des capacités. Il n’y aurait pas selon David Olivier de relation d’inclusion à l’antisexisme ou à l’antiracisme
  • Ce n’est pas une dépendance aux choix philosophiques spécifiques

Partant de là, le specisme étant lui-même une affirmation, celleux qui l’affirment, devraient avoir la charge de l’affirmation et montrer en quoi cela est vrai. Ce n’est pas aux antispécistes de faire la preuve du fait que le spécisme soit erroné. Iels doivent trouver sa justification.

David Olivier propose cette affirmation du specisme : l’espèce d’un être constitue en soi un critère éthique pertinent. Ce qui représenterait le Spécisme direct, part de sa signification à laquelle il faut s'opposer.

Ce n’est que le début de la conférence. Celle-ci, dans ce que le philosophe expose d’opinions et d’observations, vous offre la possibilité de vous positionner dans le rapport que vous entretiendrez à l’antispécisme. Nous vous invitons à laisser vos commentaires sur cette page.

(Les personnes pouvant retranscrire cette conférence peuvent se faire connaître par le formulaire de la page contact.)