29/09/2020

"J'ai ressorti mon petit sweat tout doux" (hommage) 🌾

Une ligne pour accompagner une jolie photo de soi, le 22 septembre sur twitter, Doona exprime toute sa délicatesse et son besoin de tendresse.
 


Mais le monde peut se montrer tellement violent et sans considĂ©ration aucune pour les autres respirations et les rĂ©alitĂ©s que vivent chacun·e·s. L'institution par sa normativitĂ© cisgenrĂ©e, est figĂ©e dans une gangue de rejet de la diversitĂ©. Elle en devient un temple oĂč l'on sacrifie celleux qui questionnent l'ordre Ă©tabli. Sa binaritĂ© est une sentence.
 
La solitude et la transphobie auront donc eu raison de l'envie de vivre de Doona. Le lendemain, à 17 heures, elle se sera suicidée.


Il est urgent que notre société accueille chacun·e inconditionnellement. Il est urgent que les personnes transgenres n'aient plus à subir les assauts transphobes. Nous sommes tou·te·s responsables du regard que nous portons sur l'autre. Accepter celleux qui se présentent à nous dans ce qu'iels nous déclarent et non dans ce que nous voulons voir, doit devenir une ligne de conduite sans faille pour protéger nos frÚres et soeurs des discriminations et de la solitude.

Doona aura subi trop de mépris et de rejet pour survivre. La transphobie, sociale et institutionnelle, est meurtriÚre et le suicide de Doona est une désespérance subie de trop. Les témoignages des ami·e·s et des obervateurices montrent à quel point l'insensibilité et l'intransigence auront affligé Doona.

Lire les articles de France Info et TĂ©tu et de MarlĂšne Ducasse

Cette triste nouvelle de la disparition de Doona, nous amÚne aussi à penser à tou·te·s celleux de la communauté qui se trouvent seul·e·s avec des pensées sombres ou ayant déjà vécu le passage à l'acte de la TDS. Nous vous conseillons alors une lecture. Il s'agit d'un ouvrage d'une personne transgenre :

 

Hello, monde cruel

BORNSTEIN KATE



Résumé :

“Si j’ai Ă©crit ce livre, c’est pour t’aider Ă  rester en vie. Parce qu’à mon avis, le monde a besoin de plus de gens au grand coeur, peu importe ce qu’ils sont et font. Les non–conformistes et les rebelles, les freaks, les queers, les pĂ©cheurs et les pĂ©cheresses rendent le monde meilleur.” K.B.

Un guide pratique unique en son genre pour faire face aux pressions extérieures comme à la souffrance intérieure.


 

 

Pensée pour Doona

Le 3 février 2018, Doona dans un post facebook disait aimer la Marche Slave de Tchaikovsky. Alors nous vous proposons de l'écouter pour lui rendre hommage.

Pensées aussi pour ses ami·e·s et les proches qui tenaient à elle.