L214 garde le cap contre l'adversité !
play_arrow
17/08/2020

L214 garde le cap contre l'adversité !

Temps d'écoute : 66'27''

 

Ce système, tient parce qu'il y a des lobbies très puissants qui ne représentent qu'eux-mêmes. On a beaucoup d'appel d'ouvriers qui n'en peuvent plus !


Bienvenu dans ce nouveau programme. Nous diffusons de nombreuses conférences qui vous permettent nous l’esperons de nourrir votre militantisme et de répondre aux questions dans votre parcours de lutte ou vos réflexions.
Il nous semble utile de savoir quelque mois après leur prise de parole, où les conférencier·iere·s en sont de leur réflexion, en quoi les situations évoluent, comment les doutes ou les espoirs s’animent.
Nous créons un nouveau format c’est What’s Up Doc, en référence à Bugs Bunny, qui espiègle et tenace ne quitte jamais ses chemins de liberté. Avec What’s up Doc, Quoi de neuf doc ? les conférenciers·ieres pourrons nous donner les prolongements et les suite de leur conférences.

Pour ce premier numéro, c’est Brigitte Gothière que nous recontactions en Avril dernier en pleine période de confinement. A noter que depuis cette période l’actualité montre un bras de fer sans concession entre les filières d’exploitation animale soutenues par l’état et les animalistes soutenus par l’opinion, le point culminant étant cette fois la mise en place de la cellule Démeter, véritable infiltration des intérêts privés au coeur de l’état formalisée par rien de moins qu’une convention qui vise à casser la dynamique contestataire et revendicative antispéciste ou écologiste.
Faire des militants des criminels, c’est tout l’enjeux du spécisme pour faire perdurer ses pratiques de tueries ou d’exploitation des autres animaux. Pour lutter contre le risque d’interdiction de témoigner ou d’enqueter, pour préserver les lanceurs d’alertes, L214 a déposé une requête en référé liberté auprès du tribunal administratif de Paris pour que cesse l’activité de la cellule Demeter.
Pour l’heure nous vous proposons cet entretien avec Brigitte Gothière… Militante et pédagogue, cette figure de proue de l’animalisme garde le cap contre toutes les adversités.

 

La conférence d'origine

L'entretien se développe en 5 parties :

  1. Une introduction avec la mise en avant de l'ouvrage LA VIE EMOTIONNELLE DES ANIMAUX DE LA FERME, qui permet d'aborder le concept de mentaphobie et de la façon don le lobbying de la filière viande entretien le mensonge
  2. Un point sur l'enquête concernant le transport des veaux nourrissons. Brigitte Gothière rappelle aussi ce que vivent les ouvriers et l'espoir qu'il y aurait dans la transition végétale
  3. On aborde ensuite l'appel contre l'élevage intensif et le lien entre ce type d'industrie de masse et les risques sanitaires inhérents
  4. Nous continuons avec un reflexion sur le lien aux politiques  et à la société
  5. Nous finissons sur le rapport à la lutte et à l'engagement

 

Après l'entretien :

Ce sont encore deux enquêtes qui seront sorties, et surtout la décision de Brigitte Gothière de s'opposer à la Cellule DEMETER.