L'éthique de la non-souffrance - Questions #2
play_arrow
15/09/2019

L'éthique de la non-souffrance - Questions #2

Temps d'écoute :  77'04''

 

Une conférence enregistrée aux ESTIVALES de la QUESTION ANIMALE 2019

 


Séance de questions

PROMOUVOIR LA NON-SOUFFRANCE DANS UN MONDE IRRATIONNEL
Jonathan Leighton, auteur, conférencier et directeur exécutif de l'Organisation for the Prevention of Intense Suffering - OPIS, laboratoire de réflexion et d'action visant à inscrire la réduction des souffrances intenses comme priorité éthique globale.

L’éthique prétend trouver des solutions rationnelles à l’organisation de la société. Pourtant, nous n'entendons pas beaucoup parler d'éthique quand il s’agit de la politique et du pouvoir, et l’éthique académique est souvent à peine plus utile que la littérature dans son impact sur le monde réel. Même les « rationalistes » qui veulent améliorer le monde ne sont pas toujours aussi rationnels qu’ils le prétendent quand il s’agit de l’éthique. Dès lors, quel rôle concret un cadre éthique intégral, capable de réconcilier des conflits apparents, peut-il jouer dans l’activisme pour la non-souffrance de tous les êtres sensibles ? Malgré les risques réels d’effondrement de notre civilisation, l’éthique peut-elle constituer un levier d'action efficace pour influencer positivement l’avenir ?