"Le Téléthon, ça pue la merde !"
11/12/2018

"Le Téléthon, ça pue la merde !"

Téléthon : Encore une semaine pour ne plus donner ?

Dans un post facebook, Maxence LEBRET, co-fondateur de l'association Handi-Queer pose un dur constat sur que peut représenter le Téléthon dans son fondement pour la lutte des droits des personnes handicapées.


Il y a une maltraitance systémique des personnes handicapées où toute personne valide est un POTENTIEL UNSAFE discriminant par le regard qu'elle porte, par les mots qu'elle utilise pour parler aux personnes handicapées ou encore par les moyens mis en oeuvres dans une prise en charge plutôt qu'une émancipation. Le TELETHON concentre tout cela car il aborde le sujet du point de vue des personnes valides qui cherchent à soigner des malades et non à inclure des individus de droits dans la société. Les individus à soigner sont considérés comme inaptes à faire des choix.

Il suffit d’ailleurs d’aller sur le site de l’AFM pour constater que les orientations ne sont que pour solliciter la charité des personnes valides et non émanciper les personnes handicapées.

« Notre objectif c’est de sauver des enfants » Frédéric Revah 2016, Dr de Généthon.

La communication du Téléthon se fait autour de la maladie. On parle de sauvetage de masse et non de construction individuelle. C'est probablement le meilleur moyen de capter les personnes valides ou en santé non invalidante dans leur générosité. Ce modèle de charité ne prend aucunement en compte la parole des personnes concernées et quand cela est fait l’on montre la grande force de courage face à l’adversité, ces personnes deviennent des icônes d’abnégation et de positivisme. Alors le monde valide reconnaît en iels leur potentiel à l'image de celui des valides. La voilà la clef, faire vibrer sur un devenir possible de l’autre qui deviendrait comme moi-même et que l'on sortirait de sa condition. On parle de ce que les personnes n’auraient pas mais jamais de leurs qualités personnelles à l'instar de tout.e individu.e.

Dans le validisme, l'accessibilité est le gage de la liberté.  Puisque le monde n'est pas accessible aux personnes handicapées, elles sont donc infériorisées, dévalorisées, infantilisées comme objet de pitié. C'est alors dans le renoncement que se construisent l'identité des personnes handicapées dans un monde qui ne leur donne pas la place ni les moyens de la prende. Sauf si un jour l'on donne enfin la parole à ceux qui doivent l'avoir eux.elles-même, considéré.e.s enfin comme des sujets de droits.

Alors  nous entendrions le vrai avis sur le téléthon :


La charité systémique est un enfermement pour les personnes handicapées. Nous, allié.e.s ou citoyen.ne.s, pouvont contribuer à leur lutte en militant également pour l'accès des citoyen.ne.s qu'iels sont aux droits fondamentaux.

A lire sur le Téléthon un point de vue de Elena Chamorro, membre du CLHEE, Collectif Lutte et Handicaps pour l'Egalité et l'Emancipation.

LE TÉLÉTHON ET LES RACINES CHRETIENNES DE NOTRE LAÏQUE PATRIE

Néo.


"Le Téléthon, ça pue la merde !"