Fermons la Ménagerie du Jardin des Plantes de Paris !

Fermons la Ménagerie du Jardin des Plantes de Paris !

Rédigé le 08/08/2020
Néo ...

 

 
Paris Animal Zoopolis appelle à une manifestation le 24 août 2020 de 15h30 à 17h30, place de la Fontaine Saint-Michel à Paris, pour demander la fermeture de la Ménagerie du Jardin des Plantes de Paris.
 
Les lieux d'enfermement, la pratique de la captivité sont aujourd'hui remis en cause parce qu'ils causent des souffrances tant psychiques que physiques à des êtres sentients qui lorsqu'on les observe dans ces conditions montrent toutes les caractéristiques de l'apathie ou de l'ennui profond, des stéréotypies symptômes de la désespérance qui enserre ces personnes non-humaines. Par leur sentience, chacun·e des Êtres enfermé·e·s dans ces lieux a conscience de son désespoir. Il n'est de pire désespérance que de savoir que l'on est désespéré·e.
 
A terme donc tous ces lieux doivent être fermés, parce que quand on sait on a le devoir d'agir. La sentience est la notion primordiale sur laquelle se fonde aujourd'hui l'obligation éthique de la fin de la captivité.

Voici une interview d'Amandine Sanvisens de PAZ, avec des images sur la réalité des conditions de vie et de l'état psychologique de Nenette emprisonnée depuis 40 ans à la Ménagerie.

Regardez les images de Nenette, déduisez, manifestez.


Lu sur le site de PAZ:

Selon la Ménagerie, 1.200 animaux y vivent en captivité sur 5,5 hectares (200 mammifères, 300 oiseaux, 200 tortues, crocodiles, lézards et serpents, 200 amphibiens et 300 insectes, crustacés et araignées).

Nous souhaitons la fermeture de la Ménagerie du Jardin des Plantes. Les animaux doivent être placés dans des refuges adaptés. Nous demandons la transformation de la Ménagerie en un véritable lieu éducatif et scientifique, sans animaux.

À la Ménagerie, les animaux sont dans des conditions de captivité déplorables en raison, particulièrement, de la vétusté et de l’exiguïté des installations, bien en dessous des ambitions affichées, de manière générale, par les zoos. 



une photographie de LUDOVIC SUEUR

 

Concernant la sentience, nous vous invitons à lire la fiche pédagogique de Florence Dellerie - Questions animalistes