TDOR 2019

TDOR 2019

Rédigé le 20/11/2019
Alice Fulcolor


Peinture numérique réalisée sur tablette graphique.

 

Le 20 novembre est la journée commémorative mondiale à la mémoire des personnes trans devenues la cible de la haine et de la vindicte sociale.
Des personnes qui en raison de leur identité de genre ne répondent pas au diktat de la norme sociale dominée par la binarité homme-femme. Iels sont alors stigmatisé·e·s et l'Être Soi, avoir le droit d’exister en ne se reconnaissant pas dans l’assignation officielle de genre, les désigne comme ennemi·e·s du tissus social, moral ou politique.

Personne ne devrait avoir à revendiquer son identité, aucun.e ne devrait avoir à justifier de ce qu'iel se sent être, tous·tes devraient pouvoir évoluer en sécurité dans l'espace public. Pourtant aujourd’hui on violente, on assassine, on rejette, on condamne et on mutile. Du plus profond d’une chambre d’hotel de passe, aux plus étatiques chambres de commission de Lois, les dominants cherchent à rectifier, corriger, soumettre, faire disparaître la plus belle expression de soi d'autres : l’existence.

Aujourd’hui, donc la question du genre tue des personnes qui rejettent identitairement leur appartenance à un genre assigné non ressenti, non intériorisé

L'organisation morale et systémique de la société résiste dans une mythologie de la conformité. Un mythe issu d’une idée de nature qui nous voudrait conformes dans des modèles préétablis, dans un odre déterminé. Cet ordre est une prison, et celleux qui meurent voulaient fuir la détention. Le 20 novembre c’est le jour de la commémoration de victimes de crimes, tombées au champ de bataille du droit à exister, par agression ou poussées au suicide. Victimes d'hommes et de femmes cis qui se sentent remis en cause dans leur positionnement et leurs privilèges, victimes de l’État persécuteur qui a créé son code civil sur la binarité, victimes de la Morale qui a érigé en dogme la binarité.

Le 20 novembre, #TDOR, journee du droit à exister, lutte contre le monde cis-hétéronormé devant reconsidérer sa suprématie en ce qu’elle à de meurtrier.

 


*****

Concerant l'oeuvre :

L’aqua-reelle de @alice_fulcolor aujourd’hui pour le #tdor2019

Une peinture numérique réalisée sur tablette graphique.

Les fleurs évoquent une couronne funéraire, assorties à la couleur noire du deuil. Les couleurs et symboles du drapeau trans. J'ai voulu ne pas dessiner complètement la personne, pour affirmer le droit à l’identité ressentie, le droit au refus de l’assignation pour cette personne. Le côté un peu brouillon, souillé, dénonce la transphobie qui tue partout dans le monde. Pour les mots en bas à droite, j'ai repris les objectifs de TDOR et ajouté "lutter" pour aller avec l'objectif du travail de NONBI 🙂