La peine de mort existe encore !

La peine de mort existe encore !

Rédigé le 29/10/2019
Alice Fulcolor


Pour cette AquaRéelle, Alice Fulcolor souhaite nous rappeler qu'il y a de nombreux pays dans le monde où la peine de mort est encore considérée comme une peine acceptable, de justice.

C'est en 1981 qu'en France la peine de mort fut abolie. Il aura fallu faire triompher la pensée contre la colère. Robert Badinter lors de son discours à l'Assemblée Nationale, devant les député·e·s, faisait aussi face à une opinion publique à 63% POUR la peine de mort. C'est donc parfois contre elle que les grandes idées triomphent.

Quelles seraient les positions si aujourd'hui on interrogeait la population :

"Pour ou contre la peine de mort ?"

Le journal LE MONDE le 7 mai 2015, titrait :

52 % des Français sont favorables au retour de la peine de mort

Si l'on doit considérer aujourd'hui que l'abolition de la peine de mort est un progrès, les populations chauffées à blanc par les positions phobiques, identitaires et nationalistes pourraient facilement basculer dans une posture repressive et autoritariste à l'extrême. Le populisme pourrait très bien remettre en cause cet acquis. La vigilence est donc de mise puisque rien n'est jamais acquis.

Mieux encore, il faudra bien un jour envisager de fermer les prisons.

 

Pour en savoir plus sur la situation actuelle :

  • La page de Amnesty International dont la vidéo ci de-dessous et le schéma à suivre indiquant le nombre d'exécutions par an depuis 2007, et les pays abolitionnistes, partiellement abolitionnistes et non-abolitonnistes en pourcentage.

 



 

Pour y réflechir

  • Le Dernier Jour d'un condamné (1829), V.Hugo
  • Un peu d'histoire avec le site CriminoCorpus
  • Un portail d'information, "REVOLTES.org", sur la peine de mort, dont certaines informations délivrées sont susceptibles de ne pas avoir été mises à jour.

 

Principaux arguments contre la peine de mort

  • La peine de mort tue.
  • La peine de mort est une violation des droits fondamentaux de l'être humain
  • Les procès criminels sont faillibles
  • L'indigence créée des inégalités dans la défense
  • La torture et la cruauté ne sont pas morales
  • Le racisme peut influencer le verdict
  • La peine de mort n'est pas plus dissuasive que la prison à vie.

(source: révoltes.org)

 

Pour l'Histoire: